Aller au contenu

Médicaments : rendez-vous les médicaments que vous n’avez pas consommés ?

Mis à jour le 14/12/2022

Imaginez que votre médecin vous prescrive un traitement de 40 jours. Vous achetez donc 2 boites qui contiennent chacune 28 comprimés. Comme vous en prenez 1 par jour vous allez consommer 40 comprimés et il vous en restera donc 16 non utilisés. Qu’en faites-vous ? vous les gardez dans votre boite à pharmacie et au bout d’un certain temps, quand ils seront périmés, vous les jetez tout simplement, n’est-ce pas ?

Cela, l’industrie pharmaceutique l’a bien compris. Elle conditionne les médicaments en boîtes contenant en général un nombre absurde de gélules ou de comprimés, vous obligeant à acheter un surplus dont vous n’aurez pas besoin et dont vous vous débarrasserez fatalement.

Une pratique louable commence à se répandre depuis quelque temps. Elle consiste à rendre les médicaments non utilisés au pharmacien qui les reconditionne et les offre aux personnes qui en ont besoin. C’est un geste de solidarité dans la communauté. Vous rendez service à peu de frais. C’est aussi un moyen de lutter contre le gaspillage.

Pour plus d’informations rendez-vous sur notre site

Ce qu’il faut faire

Pour faire ce geste généreux dans de bonnes conditions, il est nécessaire de suivre certaines règles:

  • Conservez la boîte de médicaments et la notice d’utilisation. Ne les jetez pas.
  • Conservez les médicaments dans de bonnes conditions. S’il faut les garder au frigo, ne les entreposez pas dehors.

Un médecin peut-il se prescrire des médicaments

Un médecin peut-il se prescrire des médicaments ? Cette question est très fréquemment posée et la réponse n'est pas aussi simple qu'on pourrait le penser. La loi autorise un médecin à s’auto-prescrire des médicaments, cependant il y a certaines conditions qui doivent être respectés. Tout d’abord, un médecin ne peut s’auto-prescrire que des produits dont il connaît bien les effets et les contre indications. Il doit également prendre en compte sa propre condition physique et mentale avant de décider si lui ou elle devrait prendre ce traitement. De plus, le patient ne doit pas être soumis à une pression excessive pour accepter la prescription du docteur car cela serait considérée comme une forme de pratique illicite. En outres, un professionnel de la santé ne peut se prescrirent que des doses minimales afin d'être certain qu'elles soient sans danger pour lui ou elle et qu’elles n’ont pas d’effets secondaires indésirables sur son organisme.

Lire  Où acheter des lentilles de couleur?